© lot-tourisme-c-asquier

La Vallée du Lot

Le Lot s’étire le long de falaises verticales, au fil de paysages sauvages ponctués de merveilles architecturales. Des villages typiques longent la rivière, adossés aux falaises vertigineuses. Autour d’un méandre du Lot, les falaises ocres nous dévoilent de chaque côté de la rive d’anciens sites fortifiés.

Voir la vidéo

Des Villages Typiques

Capdenac-le-haut

Classé « Plus beaux Villages de France », c’est un îlot de pierre suspendu au-dessus du Lot ! Parce que son architecture mais aussi son histoire en font un village à part dans le paysage lotois, Capdenac-le-Haut a intégré le cercle des Plus Beaux villages en juin 2010.

A seulement 4 km de Figeac, ce village où chaque pierre respire le Moyen-Age fut aussi l’oppidum qui vit la dernière bataille gauloise de César. Capdenac ? Un donjon, des remparts, des fontaines troglodytiques… et cette ambiance unique de forteresse gallo-romaine qui séduisit Prosper Mérimée. « L’un des plus beaux sites de France ». Les toitures sont magnifiques ! Trois matériaux, trois couleurs composent les toits du village. Tuiles plates, lauzes et tuiles canal.

Cajarc

Lové dans la vallée du Lot, Cajarc doit son développement au Moyen Âge à son port idéalement placé sur une rivière voie d’échange pour le commerce international. Sa richesse lui permet de devenir l’une des premières « communes libres » du Quercy au XIIIe siècle. Sa prospérité se poursuit après les guerres de Religion en affirmant sa position de bourg rural au XVIIe-XVIIIe siècles avant de connaître un développement économique spectaculaire au XIXe siècle avec l’exploitation du phosphate.
Devenu le petit « Saint-Tropez » du Lot au XXe siècle grâce à ses célébrités (Françoise Sagan,  Georges Pompidou et Coluche),  Cajarc se réécrit encore autour de la culture, de la convivialité et de la douceur de vivre…

Calvignac et Larnagol

Perché sur un éperon rocheux à 80 mètres au dessus de la rivière, Calvignac jouit de son exposition harmonieuse. Le village semble avoir été habité dès l’Antiquité. Un ancien édifice castral, dont les ruines étaient vraisemblablement encore visibles vers 1850, s’élevait au XIe siècle à proximité de l’église. Le village est quant à lui organisé en castrum depuis le XIIIe siècle.

Face à Calvignac, Larnagol domine l’autre rive du Lot.  Niché au coeur du village, le château de Larnagol du XVIIIe siècle possède de superbes jardins en terrasse et des décors intérieurs préservés et fidèles à l’art de vivre à la française.
La seigneurie est dotée entre les XIe et XIIe siècles d’une simple tour sur un éperon rocheux situé entre deux pechs. La tour, en partie remaniée aux XIIIe et XIVe siècles, reçoit un logis au XVIe siècle.

Des sites remarquables

Cénevières

 Plongez-vous dans l’histoire de l’un des plus beaux châteaux Renaissance du Quercy, et venez contempler la vallée du Lot depuis ses terrasses. Edifié sur un à-pic rocheux par les Gourdon, le château de Cénevières est d’abord une place forte médiévale avant d’être transformé au XVIe siècle en palais Renaissance. Autour de son élégante cour d’honneur, la demeure abrite des pièces luxueuses conservant un remarquable plafond peint orné de vues de Constantinople ainsi qu’une insolite salle d’alchimie.

St Cirq-Lapopie

 Classé Plus beau Village de France et aussi élu village préféré des français en 2012. Perché au-dessus de la rivière Lot, le village médiéval s’ajuste à sa falaise d’une façon spectaculaire :« Une rose impossible dans la nuit ». Sous la plume d’André Breton, St-Cirq-Lapopie reste ce bijou éternel sur lequel le temps semble glisser sans imprimer sa marque.

Autrefois témoin d’une vie batelière florissante, réputée pour ses tourneurs sur bois, Saint-Cirq-Lapopie est un site classé comprenant 13 monuments historiques. Le village a conservé l’intégralité de son patrimoine, mais surtout un charme fou. Echoppes, restaurants et cafés s’abritent du soleil dans l’ombre des portes ogivales, tandis que le site frappe par son harmonie d’ensemble.

Cahors

Du pont Valentré à la cathédrale Saint-Étienne, la 1ère ville du Lot conjugue ambiance méridionale et richesses historiques. Enserrée dans une boucle de la Vallée du Lot, Cahors, Ville d’art et d’histoire, est faite pour le bonheur de l’exploration.
Née au temps de Rome, la cité de Cahors est devenue au Moyen Age une place commerciale et financière d’envergure européenne. Cet âge d’or constitue aujourd’hui un centre ancien intact et délicieusement vivant que l’on se doit de visiter.

Le pont Valentré, emblème de la ville qui franchit la rivière en portant ses trois tours fortifiées. On peut y flâner à pied ou bien l’approcher par bateau au cours d’une balade sur le Lot. Édifice du XIVe siècle, le pont Valentré est inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO, au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Une légende impliquant le diable est associée à ce pont alors levez les yeux pour l’apercevoir !